FAVRE-LEUBA HARPOON

N’oubliez pas… tous les goûts sont dans la nature !

Interpellante, vous ne trouvez pas ? Telle fut En tout cas ma réaction en découvrant récemment les images de ce garde-temps, et veuillez noter que son design n’en fut pas le seul responsable.

Le nom de la marque tout d’abord, puis la conception des aiguilles et de la lecture de celles-ci, et enfin apprendre que la marque appartient au conglomérat indien Tata dont les activités sont aussi variées que nombreuses : automobile, chimie, sidérurgie, communication, hôtellerie… et horlogerie !

Swiss made et indienne !

Aux côtés de marques « grand public » dont pour la plupart, je vous l’avoue, je n’en ai jamais entendu parler (Sonata, Fastrack, …) je découvre donc avec un étonnement certain que la marque Favre-Leuba approche d’une certaine manière les 300 ans d’existence ! Puisque c’est en 1718 qu’un certain Abraham Favre débute son apprentissage en horlogerie.

Milieu du 19ème, l’aventure se poursuit et les montres de poche Favre-Leuba font l’objet de nombreuses récompenses à travers la planète comme à Paris, NY, Londres ou encore Porto.

1865-1867, la marque est lancée en Inde, l’Inde qui rapidement deviendra un important marché pour la marque originaire du Locle en Suisse, tiens tiens…

1946, Favre-Leuba expose pour la 1ère fois au salon de Bâle, puis s’en suivra Genève.

Quelques chronographes mono poussoir, montres de précision ou encore montres de plongée plus tard, c’est en 1962 que la « Bivouac » est lancée, la première montre-bracelet mécanique intégrant un baromètre anéroïde (instrument fonctionnant sans liquide) permettant de mesurer l’altitude et la pression atmosphérique. 1968, c’est l’année que choisit la marque pour lancer la « Bathy » première montre-bracelet qui indique le temps de plongée mais aussi la profondeur.

Mais la déferlante du quartz n’aura malheureusement pas épargné cette maison historique puisqu’en 1985 et durant une dizaine d’années la marque changera de mains à plusieurs reprises. Et c’est en 2011 qu’intervient le géant Tata puisqu’après une analyse minutieuse de l’histoire de la marque, l’Indien décide de la relancer comme elle le mérite.

2016… nous y voici !!! Lancement du modèle « Harpoon » et sa lecture si particulière du temps qui passe.

En tant que fan de Meistersinger (ici), HYT ou encore Qlocktwo (ici), bref fan de toutes ces marques qui nous proposent la lecture du temps d’une autre façon, quel bonheur de pouvoir en découvrir une nouvelle ! Alors comment ça fonctionne… et bien c’est simple :

. La mini aiguille indique les secondes

. La grande aiguille, extrémité orange, représente les minutes

. Et celle-ci accompagne les heures représentées sur la bague de lunette qui à son tour tourne tourne tourne… Vous ne captez pas ? Checkez la vidéo explicative ici.

Bref vous l’aurez compris, cette Harpoon est une plongeuse d’accord… mais une plongeuse pas comme les autres.

Favre-Leuba Harpoon : de 4.550 à 4.950 CHF

Prix sous réserve – Photos : droits réservés

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s