Tissot Telemeter 1938

le

Mais arrêtez donc de compter mentalement la distance à laquelle cet éclair vient de frapper… portez cette Tissot Telemeter 1938 et la question sera réglée !

N’oubliez pas… tous les goûts sont dans la nature !

Afin de débuter correctement ce nouvel article, posons-nous cette utile question : qu’est-ce donc qu’un télémètre ? La Fondation de la Haute Horlogerie en donne la définition suivante : Chronographe ou compteur dont le cadran est muni d’une échelle télémétrique permettant de connaître la distance séparant un événement du lieu de l’observation par l’intermédiaire de la vitesse du son.

Besoin d’une illustration ? Et bien cette montre vous permettrait par exemple de calculer la distance à laquelle se situe un éclair lors d’un violent orage, après en avoir entendu la détonation. Bon après évidemment si ça claque au même moment que vous l’apercevez , vous n’aurez sans doute pas besoin de votre télémètre, ou plus du tout besoin d’ailleurs… je rigole.

Alors bien que je passe un temps certain sur de nombreux sites, blogs, comptes Insta ou autres canaux d’information horlogère, comme par exemple le dynamique magazine français Montres Heroes que je vous recommande particulièrement, force est de constater que je n’avais pas souvent vu jusqu’à ce jour de tels modèles.

Cette Tissot Telemeter 1938 est à la fois élégante et captivante…

Il y avait bien la Baume & Mercier Capeland Flyback ou encore la Longines Chronograph Telemeter Heritage, mais c’est vrai qu’en s’appliquant un peu, j’ai pu en découvrir avec plaisir 2 autres : l’un émanant de la maison Eterna et son Heritage 1940 Chronograph Telemeter, le second est une Meister Telemeter, proposé par l’excellente maison allemande Junghans.

Mais revenons un instant à cette Tissot Telemeter 1938 qui présente un design inspiré de la grande époque du chronométrage sportif, battant au rythme d’un nouveau mouvement mécanique de pointe.

Au cœur de toutes les attentions se trouve le cadran d’inspiration vintage, outre ses chiffres arabes indiquant les heures, il affiche deux sous-cadrans, un pour la petite seconde et l’autre pour le compteur 30 minutes du chronographe. Ceux-ci s’accompagnent de trois échelles.

Tout aussi classique que le cadran, le boîtier en acier inoxydable brossé et poli de 42 mm se prolonge par des cornes aux proportions élégantes. Ces dernières accueillent un bracelet en cuir italien brun qui se patine doucement avec l’âge.

Certains la trouveront sans doute un brin trop chargée mais que voulez-vous mon bon Monsieur, pour mesurer les choses au départ d’une si petite surface, il faut bien caser tout cela d’une manière ou d’une autre. Autrement, démarquez-vous sinon avec un modèle plus simple comme par exemple « Le Locle », la question sera réglée…

Tissot Telemeter 1938 : 2.095€

www.tissotwatches.com

Prix sous réserve – Photos : droits réservés

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s