CITIZEN TSUYOSA

le

N’oubliez pas… tous les goûts sont dans la nature !

Au sein de la splendide galaxie du tic tac, il est des montres qui nous interpellent plus que d’autres. En effet, à l’heure où le secteur nous soumet de plus en plus souvent des garde-temps à des montants dont il est parfois de bon ton de se poser la question du pourquoi et du comment, certaines maisons souhaitent garder encore un peu les pieds sur terre. C’est entre autre le cas de cette nouvelle Citizen Tsuyosa.

Je ne sais pas vous, mais j’ai tout de même parfois le désagréable sentiment que, parce que le prix de vente d’une montre n’est pas très élevé, très vite le doute s’installe quant à son niveau de qualité. Faux ! Du moins, il existe des exceptions comme cette Tsuyosa.

Et à ce jeu, nos amis japonais de chez Citizen semblent encore avoir bien tout compris : modèles automatiques avoisinant les 200-300€, technologie eco-drive permettant de supprimer toute utilisation de pile, qualité de finition n’ayant rien à envier à certaines marques géographiquement plus proches de chez nous, le souci des détails, bref une volonté de bien faire… tout en respectant les moyens financiers de leurs clients.

Mais la connaissance de sa clientèle permet aussi à Citizen de proposer certains modèles de haut vol, j’ai nommé « The Citizen » dont la fourchette de prix varie de 2.500 à 6.000€ !

Mais revenons un instant à cette nouvelle Tsuyosa, dont l’une de ses particularités est d’être déclinée de façon très peps. Cadran jaune ou vert pour briller cet été, bleu ou noir pour une rentrée plus classique, Citizen n’est évidemment pas la 1ère à avoir adopté cette déclinaison de couleurs.

Tout récemment, la maison Maurice Lacroix déclinait son modèle Aikon Tide en plusieurs versions colorées. Même vague déferlante chez Breitling avec la nouvelle interprétation de sa Superocean ou encore chez Omega et sa Speedmaster 57, ici les couleurs proposées sont plus classiques. Difficile aussi de ne pas se remémorer la surprise de Rolex en 2020 et son Oyster Perpetual 41, dont la palette proposait à l’époque 7 coloris… toutes à priori en rupture de stock depuis lors.

Mais n’oublions tout de même pas qu’il revient à la marque de plongée Doxa le privilège d’avoir proposé fin des années 60 la première montre de plongée dont le cadran adoptait la couleur orange. Allez donc faire un tour sur le site de cette superbe marque et vous verrez que Doxa n’a attendu personne pour se lancer dans cette explosion de couleurs !

Vous l’aurez compris, cette Tsuyosa risque bel et bien de devenir rapidement un bestseller de la marque nippone. Son côté minimaliste, un diamètre idéal, une lisibilité parfaite, la date munie d’une loupe grossissante façon Rolex (ce qui n’est pas très fréquent pour rappel) une étanchéité jusque 50 mètres et une réserve de marche de 40 heures. La

Tsuyosa a décidemment tout d’une grande… sauf son prix !

Citizen Tsuyosa : 299€

http://www.citizenwatch.eu

Prix sous réserve – Photos : droits réservés

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s