Tudor Pelagos

le

N’oubliez pas… tous les goûts sont dans la nature !

A l’heure où sa grande sœur, la reine Rolex, annonce une augmentation de ses tarifs en 2022 (comptez en moyenne 3,4%) pourquoi ne pas aller faire un petit tour chez la petite sœur Tudor ? Elle, qui continue de tracer immanquablement sa route de façon indépendante et à prix plus « modérés ».

Alors mes excuses, mais je ne vous présenterai pas la dernière nouveauté 2021, à savoir la Pelagos FXD réalisée en collaboration avec la Marine nationale. Tout simplement car je ne suis pas trop fan de la couronne et je n’ai aucun atome crochu avec la Marine nationale.

Moi la Pelagos, je l’apprécie tout bonnement dans sa version la plus sobre (mais néanmoins plus onéreuse que la FXD) : cadran noir index blancs, boîtier titane et acier finition satinée, lunette tournante unidirectionnelle en titane graduée 60 minutes avec disque noir mat en céramique et graduations recouvertes d’un revêtement luminescent blanc.

Simple mais terriblement efficace ! À mes yeux, elle est et reste actuellement l’une des montres de plongée les plus incontournables du marché car elle bénéficie d’un certain côté intemporel, bon d’accord elle n’a que 10 ans d’existence !

Lancée au salon de Bâle en 2012, elle sera récompensée 3 ans plus tard à l’occasion du Grand Prix d’Horlogerie de Genève par le « Prix de la montre sport ». Quelques mois plus tôt, la Pelagos aura en effet bénéficié d’une décision maison majeure, fini les mouvements provenant de fournisseurs extérieurs, place au Calibre Manufacture MT5612, dotée d’une réserve de marche de 70 heures. De quoi la porter tout au long de votre we sans devoir vous en soucier…

Sinon notez que si vous faites partie des 15% d’européens qui sont gauchers, une version spécifique « LHD », proposant une couronne de remontoir située à gauche, a été créée spécialement pour vous. Mais si jamais la couleur noire ne vous sied point, une version bleue existe également… mais uniquement pour les droitiers.

Autre petite particularité, cette Pelagos vous sera livrée avec 2 bracelets, et ce pour le même prix : un premier bracelet en titane avec boucle déployante et fermoir de sécurité en acier et système de rallonge de bracelet développé et breveté par Tudor, un second en version caoutchouc noir.

Reste à savoir si les célèbres aiguilles « Snowflake » chères à Tudor vous plaisent, perso j’ai à chaque fois un petit doute mais honnêtement, je ne pense pas que cela serait un frein majeur en cas d’achat, tant cette montre est d’une efficacité crasse, sans le côté bling-bling que certains de ses sœurs aînées pourraient avoir…

Tudor Pelagos : 4.470€

http://www.tudorwatch.com

Prix sous réserve – Photos : droits réservés

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s