AnOrdain New Model 1 Payne’s Grey Fumé

N’oubliez pas… tous les goûts sont dans la nature !

Quel étrange mais néanmoins joli cadran ! Ou plutôt, comment découvrir une marque qui jusqu’à présent m’était inconnue, et cela grâce à cette matière particulière recouvrant le cadran.

Emaillage ou si vous préférez, « Enamelling » in english.

Email Grand Feu pour être tout à fait exact. Cette technique de décoration d’un cadran horloger est sans doute l’une des plus difficiles à réaliser. Blancpain, Breguet et bien entendu Jaquet Droz, ces prestigieuses maisons horlogères en ont fait une spécialité. Certains modèles ayant un rendu d’une beauté crasse. Prenez notamment la Breguet Classique 5177 Émail Bleu Grand Feu (ici) ou la sublime Jaquet Droz Grande Seconde Email Ivoire (ici).

Email Grand Feu… joli mais complexe

En quoi consiste concrètement cette technique ? C’est tout « simplement » l’art de fusionner le verre au métal. Le processus implique un disque de métal fin et de multiples couches de poudre d’émail qui sont habilement tamisées, couche par couche, et cuites à plus de 800 degrés Celsius. Le résultat est un cadran de montre de moins d’un millimètre d’épaisseur, avec une finition parfaitement plane et homogène.

N’empêche que pour le modèle qui nous occupe aujourd’hui, ce cadran « fumé » est l’étonnant résultat d’une petite erreur lors du process, constaté par les équipes d’AnOrdain. Et ce qui aura été sans aucun doute le plus compliqué, c’est d’avoir pu reproduire et même systématiser cette erreur.

Blue, Green, Plum, chaque variante propose de jolies nuances, mais ce « Payne’s Grey fumé » a sans aucun doute ma préférence. Il tire d’ailleurs son nom du peintre William Payne, ce dernier ayant inventé et popularisé la pratique, consistant à combiner des pigments de peinture colorés pour créer une alternative sombre et profonde à la couleur noire.

Un autre élément m’a aussi interpellé… le fait que la marque n’hésite pas à indiquer sur son site pour ce modèle : « * La production est en cours, mais en raison de la production particulièrement faible de ce modèle, les commandes passées maintenant seront expédiées entre la mi et la fin mars 2021 ». Cela signifie-t-il que cette variante demande beaucoup de temps à la produire ou au contraire, que son succès n’est pas au rdv, ce qui serait bien dommage. Si c’était le cas, cette démarche serait le fruit d’une étrange conception du marketing, vous ne trouvez pas ? Ou est-ce au contraire, faire preuve d’honnêteté… je vous laisse seul juge.

Certains d’entre vous estimeront qu’un budget avoisinant les 2.500€ est un peu cher payé pour une telle tocante, sachant que le cœur de celle-ci renferme le classique mais néanmoins best-seller mouvement automatique ETA 2824-2. Dites-vous que le prix se justifie sans doute par la difficulté à produire ce cadran en émail. Je me rappelle d’une présentation chez Jaquet Droz il y a bientôt 20 ans, durant laquelle on nous informait que le taux de « déchets » était incroyablement élevé.

Ne dit-on pas que ce qui est rare est cher ? D’ailleurs une tocante imaginée et réalisée à Glasgow, n‘ est-ce pas déjà faire preuve de rareté… ?

AnOrdain New Model 1 Payne’s Grey Fumé : 2.100£

https://anordain.com

Prix sous réserve – Photos : droits réservés

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s