MAURICE LACROIX PONTOS S DIVER

N’oubliez pas… tous les goûts sont dans la nature !

Ce n’est sans doute pas la marque horlogère la plus visible sur le territoire belge (5 à 7 revendeurs seulement) mais voici à nouveau une maison qui mérite que on s’y attarde quelques instants.

Et pour se faire, je n’ai pas choisi leur modèle le plus récent, l’Aikon (ici) ni l’un des surprenants modèles de leur collection Masterpiece, je pense notamment au modèle « Square Weel » (ici) ou encore à la « Mysterious Second » (ici), honnêtement jetez-y un œil vous serez agréablement surpris…

Non le modèle que j’affectionne et comme son intitulé le mentionne est une montre de plongée (étonnant n’est-ce pas ?) la Pontos S Diver ! Une montre non pas découverte dans une vitrine mais bel et bien au bras d’un visiteur du salon de Bâle lors d’une présentation d’une marque consœur, il y a quelques années.

Je me vois encore assis à côté de cette personne (je crois que nous étions chez Victorinox) en train de me tordre le cou, dans l’unique but de deviner le modèle en question, sans succès !

La boîte, le cadran, le bracelet cuir, … cette fichue tocante m’interpellait tant que je me suis finalement tourné vers son propriétaire en lui posant simplement la question classique : « cher Monsieur, puis-je vous demander ce que vous portez actuellement comme montre ? » Verdict : «  une Pontos S Diver » ! Merci…

Une Pontos ? Mais c’est quoi pour une montre ? Ça vient d’où ? Petit tour sur le net et me voilà sur le site de Maurice Lacroix, une marque lancée il y a un peu plus de 40 ans. Une maison que j’avais déjà en effet brièvement aperçue à Baselworld, sauf cette année car absente de cette édition. Mais il paraîtrait que la marque sera de retour en 2020, tant mieux, j’irai y faire un tour.

Mais retour un instant à cette belle tocante car THE détail qui m’a scotché, réside dans l’aiguille des minutes ! « Luc, je suis ton père », ça vous dit qqch ? Vous l’aurez compris, ils ont eu l’ingénieuse idée de symboliser cette aiguille par un sabre laser ! Volontairement ou pas, qu’importe je trouve cela génial.

Quant à l’ensemble, le produit est bien fini. Boîte 43 mm en PVD, étanche à 600m, munie d’index clairs, d’un verre Saphir traité anti reflets et d’une réserve de marche de 38 heures, cette Pontos S Diver fait partie de mes coups de cœur en modèles de plongée.

Seule petite frustration, elle ne semble plus être actuellement proposée au sein de la collection Pontos sur le site de la marque. Mais avec une étanchéité pour rappel à 600 mètres, nulle crainte, plongez dès à présent dans les abysses du web pour la débusquer… tel Kirk Douglas alias Ned Land dans le légendaire « vingt mille lieues sous les mers ».

Maurice Lacroix Pontos S Diver : 2.540€

Prix sous réserve – Photos : droits réservés

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s