HAMILTON PSR

N’oubliez pas… tous les goûts sont dans la nature !

Elle se nommait « Hamilton Pulsar P1 »
Elle fut présentée le 6/5/1970 à NY au « The Four Seasons »
Elle sera commercialisée en avril 1972
Elle est la toute première montre numérique au monde
Ecran LED, affichage digital, une véritable révolution et un succès garanti !

« Push the button » dirait l’excellent groupe électro Above and Beyond

Un bouton, un unique bouton qui brièvement actionné permettait de faire clignoter l’heure en chiffres LED rouges, une pression continue permettant de faire défiler les secondes.

Avant-gardiste, tout droit sorti d’un épisode de Star Trek – longue vie et prospérité comme disait Mr Spok – la Pulsar P1 était véritablement considérée comme une montre de luxe. Cadran coussin, bracelet en or jaune 18 carats, proposée au prix de 2.100$, imaginez un instant, pour l’époque, cette somme l’équivalent du budget d’une voiture familiale.

Saviez-vous qu’Elvis Presley aura été l’un des ambassadeurs les plus emblématiques et rock and roll de la marque Hamilton, notamment avec son modèle si particulier, la Ventura? Mais quelle ne fut pas ma surprise de découvrir qu’il fut l’un des premiers propriétaires de la P1… proposée à 400 exemplaires seulement.

1973… l’heure est venue de la proposer à un public plus large, la Pulsar P2 voit le jour. Moins luxueuse mais tout aussi moderne, boîtier légèrement plus arrondi et proposée en acier inoxydable, le succès est à nouveau au rdv ! C’est même un carton plein et non des moindres puisque des personnalités comme Elton John, Keith Richards ou encore le président Gerald Ford feront de cette P2 leur accessoire favori.

2020… l’icône est de retour sous l’appellation PSR, mais dépêchez-vous car il n’y en aura pas pour tout le monde, seulement 1.970 exemplaires, 2 versions.

Dimensions semblables à la PS2, proposée soit en acier inoxydable nu, soit en acier inoxydable avec revêtement en PVD couleur or jaune, étanche jusqu’à 10 bar, l’affichage de l’heure est cette fois-ci… hybride ! Écran LED réflecteur associé à un écran OLED émetteur, lisibilité parfaite de l’heure même en plein jour et consommation faible grâce à la combinaison d’écran.

C’est un réel plaisir d’avoir pu découvrir l’histoire de cette tocante, car dès demain je n’hésiterai pas à mentionner à mon fils aîné qui à l’habitude de porter une Casio vintage que l’origine de celle-ci, est plus américaine que japonaise !

Hamilton PSR : acier (695€) – acier avec revêtement PVD or jaune (945€)
Photos : droits réservés

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s