Longines Legend Diver Bronze

N’oubliez pas… tous les goûts sont dans la nature !

C’est bien connu… le bronze se patine au fil des années. Sa teinte pourra se colorer de vert en allant même jusqu’au brun foncé. Résultat d’une exposition de la matière, le cuivre, à l’air ou à l’humidité.

Diverses maisons horlogères ont jeté leur dévolu sur ce matériau évolutif, donnant naissance à de nombreux modèles. Prenez par exemple la Black Bay Bronze chez Tudor (ici), particulièrement réussie, j’ai d’ailleurs eu le plaisir à l’essayer il y a quelques semaines, je vous rassure en toute prudence entre 2 confinements !

Étroitement liée au monde de la plongée, Panerai a également connu son « petit » succès avec sa Luminor Submersible 1950 3 Days Automatic Bronzo (ici) Mais compte tenu de ses 47mm de diamètre, il n’est pas donné à tout le monde de porter un tel garde-temps.

Meistersinger (ici), Bell&Ross (ici), sans oublier la magnifique Oris Big Crown Bronze Pointer Date (ici), je vous l’ai dit, elles sont nombreuses à s’être lancées dans l’aventure. Même si cette année 2020, il est vrai que ce type de modèle n’a semble-t-il pas été une priorité en terme de nouveauté.

C’est sans doute la raison pour laquelle Longines en a profité, en nous proposant cette nouvelle interprétation d’un modèle iconique, la Legend Diver, version bronze.

1960, 2007, 2017, 2020… Longines exploite au mieux ce magnifique modèle présent au sein de sa collection Heritage. Après sa dernière version arborant un bracelet maille milanaise, c’est dotée d’un bracelet en cuir brun orné de surpiqûres beiges (ainsi qu’un second bracelet NATO vert) que ce nouveau modèle bronze nous est proposé. Particularité intéressante, point de date cette fois-ci contrairement à certaines de ses ancêtres.

L’une des plus belles Longines…

Conserver l’esprit d’origine tout en l’équipant de caractéristiques techniques actuelles, l’idée est simple mais efficace. Son mouvement automatique, logé dans une boîte de 42mm, est doté d’un spiral en silicium.

Pour celles et ceux qui n’auraient pas lu la dernière édition du Passion des Montres, paru au sein du quotidien belge Le Soir, cette matière a de nombreux avantages : légèreté, élasticité, facile à prototyper ainsi qu’amagnétique.

La doter d’un nouveau bracelet ne fut pas une prise de risque, on appréciera par contre cette fois-ci le choix d’un nouveau matériau, perso je trouve sincèrement que c’est une réussite. Mais face à ce modèle, suis-je au final objectif ? J’en doute…

Et puis si vous m’accompagnez depuis le début de cette aventure horlogère digitale, ou plutôt aventure digitale horlogère, vous vous souviendrez sans doute que mon 1er article fut consacré à la Legend Diver (ici), une montre qui compte beaucoup pour moi.

Longines Legend Drive Bronze : 2.800€ (bracelet cuir ou NATO)

https://www.longines.com

Prix sous réserve – Photos : droits réservés

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s